mardi 29 mai 2018

Speak English

Si vous avez appris l'anglais au collège entre 1977 et 1986, vous avez peut-être utilisé ce manuel scolaire : Speak English.

Pour ma part, je l'ai usé pour la dernière fois (puisqu'il m'a été donné en fin d'année) durant mon année de 6e au collège en 1985 - 1986.
Même si aujourd'hui, je pourrai être très critique vis-à-vis de la manière dont on apprend les langues étrangères dans l’Éducation Nationale, ce bouquin m'a permis d'apprendre à parler anglais.
Et celui qui a donné vie au livre et sans doute à ma passion des langues, c'était mon très dynamique, expressif, autoritaire, drôle, étonnant, professeur d'anglais, Monsieur Dupond.
Grâce à lui, les scènes présentées dans ce manuel prenaient vie et nous nous amusions à suivre les aventures des familles Gray et Miller.
Il y avait Mr Gray, Mrs Ann Gray et leurs enfants Bob et David et Mr Miller, Mrs Susan Miller accompagnés de leurs enfants Brian et Jenny.
On croisait également Helen, the waiter, Mrs Davies, the taxi driver, the postman, a lady, Mr Lindsey, a man, Liz, Dumbo, the Doctor.

Toutes ces scènes étaient accompagnées de cassettes audio.
Mes parents m'avaient acheté toute la collection donc ils sont également pour beaucoup dans ma passion pour les langues étrangères.
Je connaissais les répliques par cœur.
En relisant ce livre je ris en me souvenant des véritables sketchs que nous proposaient Monsieur Dupond.
Pour finir, j'ai une pensée pour l'un de mes autres professeurs d'anglais, de seconde celui-là, passionné de musique et qui nous faisait découvrir les paroles des chansons anglo-saxones à la mode à l'époque, Monsieur Charbonnier (dont j'avais eu son épouse en 4e) qui nous a malheureusement quitté il y a quelques semaines.

Merci à eux.
 

3 commentaires:

plou a dit…

Dupond ou Dupont ?

Anonyme a dit…

Je ne savais pas que monsieur Charbonnier était décédé...

Unknown a dit…

Il y avait aussi le fameux tableau velcro avec les personnages et tout ce qu'il fallait pour apprendre à parler anglais.
N'oublions pas Bob.C'rdt lui nous a appris nos premiers mots.