dimanche 23 juin 2019

Agatha Raisin : vacances tous risques

C'est déjà la cinquième enquête d'Agatha Raisin que je lis.
Celle-ci l'embarque à Chypre à la recherche de son voisin James Lacey qu'elle devait épouser et qui s'est finalement fait la malle sur l'île de Chypre car Agatha ne lui avait pas dit que son mari était encore vivant. (cf. lire Pour le meilleur et pour le pire que je n'ai pas lu !) Forcément partout où passe Agatha, une personne trépasse. Mais cette fois, elle devra changer de partenaire car James soit lui fait la tête, soit disparaît en Turquie...
Cette nouvelle aventure est loin d'être ma préférée et même elle est plutôt agaçante car Agatha et James semblent tourner en rond. En plus, l'arrivée de l'ami de James, Charles; déjà rencontré dans Randonnée mortelle; vient perturber le duo quitte à le faire éclater. L'enquête quant à elle reste fort heureusement dans le même esprit.
Oh, tiens, et quel hasard, c'est ce soir que France 3 diffuse la deuxième saison et je trouve que la série TV est presque plus réussie que les livres car il y a un peps qu'il n'y a pas dans les livres.Il faut dire que les histoires dans les livres se déroulent dans les années 90 alors que dans la série elles se déroulent actuellement.

samedi 22 juin 2019

N'Soleh aux Invites de Villeurbanne

Après avoir mangé une paella au village des associations, nous nous sommes installés dans les gradins installés Rue Léon Chomel pour assister au spectacle donné par un groupe de la Côte d'Ivoire : N'Soleh.
Annoncé pour une durée d'une heure, le spectacle a été nettement plus long pour notre plus grand plaisir.
Quelle énergie ont ces danseuses et danseurs sur scène. Ils n'arrêtent pas une seconde.
Nous passons encore un bon moment à cette édition 2019 des Invites et partons Avenue Henri Barbusse où le vert domine.
Nous assistons aux dernières notes de la chanteuse Bakel (dommage, ses chansons avaient l'air bien) avant que la pluie ne s'invite aux Invites !
Protégés un temps par les feuilles des arbres, nous découvrons le défilé de la foule power avec des bénévoles de la ville qui exécutent un défilé de mode avec des habits donnés et restaurés histoire de dire qu'au lieu de jeter nos vieux habits, il y a moyen de leur donner une deuxième vie. De grands écrans montrent la bêtise de notre société de consommation. J'ai retenu un chiffre : une voiture est produite toutes les deux secondes dans le monde !
Gênés par la pluie, nous rentrons à la maison en métro.

vendredi 21 juin 2019

Fête de la musique, faites de la musique

En ce premier jour de l'été, jour de l'anniversaire de mon papa, c'est également la 32e Fête de la Musique.
A Villeurbanne, la Fête de la Musique est intégrée dans le festival des Invites.
Comme hier, la météo étant très orageuse, nous ne savons pas encore si nous allons pouvoir nous y rendre car il pleut pas mal depuis quelques heures sur la Métropole.
Mais profitons de cette agréable fraîcheur car on nous annonce pour la semaine prochaine l'arrivée de la première canicule de l'année 2019 avec des températures attendues entre 35 et 40°c à l'ombre !
Il va être normalement difficile de trouver de la fraîcheur dès dimanche dans notre région...

jeudi 20 juin 2019

Lindigo Connexion aux Invites de Villeurbanne

Hier débutait les Festival entièrement gratuit des Invites à Villeurbanne.
Comme à chaque fois que nous le pouvons et que la météo le permet, nous nous y rendons.
Les Gratte-Ciels et les futurs Gratte-Ciels; d'ailleurs où auront lieu les Invites lorsque les Gratte-Ciels II seront sortis de terre ?; sont rendus aux piétons.
Deux vastes zones pour manger ont été installées et les associations villeurbannaises proposent des repas dont une partie de l'argent est distribué à des œuvres caritatives.
Nous décidons de manger des assiettes découvertes des cuisines du Bénin et du Liban (ci-dessous celles du Liban)
Nous mangeons en profitant du concert donné par Grail'Oli.
C'est pas mal mais faute de sono, on ne les entend que difficilement.
Le concert auquel nous assistons ensuite est donné par un groupe venant tout droit de La Réunion : Lindigo qui s'est associé avec d'autres musiciens; Fixi, Jori Collignon, Gino Bombrini, René Lacaille, Pongo et Yarol Poupaud; créant Lindigo Connexion.
Le genre musical est typique de La Réunion : le maloya.
C'est d'ailleurs en créole réunionnais que le chanteur s'exprime rendant difficile pour nous autres la compréhension mais en gros on arrivait à voir ce qu'il voulait dire.
 
Le groupe a très rapidement enflammé le public et deux des membres, dont le super danseur au triangle (qu'on entend franchement pas !) n'ont pas hésité à descendre avec le public pour nous entraîner dans une danse dynamique.
Notre première soirée a été très agréable.
Ce soir, nous scrutons le ciel en nous répétant : on y va ? on y va pas ?
Il faut dire que les orages se sont installés sur la région et que plusieurs ont déjà éclaté dans la journée.


mardi 18 juin 2019

Rocketman

Non Rocketman n'est pas un énième super-héros mais le titre d'une chanson d'Elton John sortie en 1972 et depuis peu celui du titre du film de la biographie musicale de ce chanteur britannique aux 33 albums.
Elton John surgit dans une réunion des alcooliques anonymes habillé de l'un de ses très extravagants costumes de scène. Il s'assoit avec le groupe et débute son histoire. Né le 25 mars 1947 à Pinner au Royaume-Uni, Reginald Kenneth Dwight vit avec sa mère, son père et sa grand-mère. Il est repoussé par son père qui ne l'a jamais voulu et d'une mère qui ne prend pas trop soin de lui ni de son époux. Seule sa grand-mère semble croire en lui lorsqu'il se met à répéter parfaitement au piano une musique entendue à la radio. Enfant très timide, il réussit cependant à entrer à la Royal Academy of Music. Les années passent, il fait partie d'un groupe et décide en 1967 de prendre un nom de scène : Elton John. C'est à ce moment qu'il rencontre Bernie Taupin auteur de chansons. Les deux hommes ne se quitteront plus : Bernie écrira les paroles tandis qu'Elton composera la musique. Le chanteur est révélé dans un club aux États-Unis, sa carrière internationale peut alors commencer et ses excès également...

Rocketman est finalement une comédie musicale sur une partie de la vie d'Elton John, de ses débuts à son ascension puis à sa chute causée par ses excès de drogue, d'alcool, de sexe, d'argent... On assistera ensuite à sa résurrection, à son total changement de vie, à son acceptation de soi.
Le film est ponctué de nombreux tubes du chanteur plus ou moins connu pour nous et se termine par une note positive avec son titre de 1983 I'm still standing dont le clip est repris entièrement en mêlant images d'époques et incrustation de l'acteur principal Taron Egerton.

L'histoire est malheureusement connue puisqu'elle raconte les problèmes psychologiques que semblent avoir vécu bon nombre d'artistes durant leur enfance, leur fragilité face au succès, face à l'entourage professionnel qui n'aspire qu'à gagner de l'argent sur le dos de l'artiste, leurs excès dans les produits illicites qui semblent venir combler des manques.
Il n’empêche que le film nous donne envie d'explorer à nouveau  le riche répertoire d'Elton John.

lundi 17 juin 2019

Concert expresso à l'Auditorium Maurice Ravel de Lyon

L'une de mes collègues est abonnée aux cinq Concerts Expresso que donne l'Auditorium Maurice Ravel de Lyon par an. Il y en a à la pause déjeuner (12h30) ou au goûter (15h00).
Elle s'y rend habituellement avec deux autres collègues mais l'une d'entre elles ne pouvant s'y rendre, elle a pensé à moi.
Vendredi dernier, nous avons profité de notre pause déjeuner pour couper la journée avec un moment culturel.
Le sandwich est avalé sur le parcours pour arriver à l'Auditorium sous une pluie torrentielle.
L'expresso du jour a pour titre : De Bach à Ravel.
Six interprétations vont être jouées sur l'impressionnant orgue de l'Auditorium de Lyon 
par Thomas Kientz.
Des explications sont données avant le spectacle et entre les six morceaux par l'une des anciennes présentatrices de l'émission de France 3; C'est pas sorcier; Sabine Quindou.
Elle nous explique tout d'abord l'histoire du gigantesque orgue qui a été créé en 1878 pour l'Exposition Universelle de Paris et installé au Palais du Trocadéro. Il a ensuite été déplacé au Palais de Chaillot, toujours à Paris en 1939 avant de déménager à l'Auditorium Maurice Ravel de Lyon en 1977.

Les morceaux écoutés pour ce mini-concert sont :

- Toccata et Fugue en ré mineur, BWV 565; Johann Sebastian Bach — 9 min
- «Fileuse» et «Sicilienne», extraits de Pelléas et Mélisande (arr. Louis Robilliard); Gabriel Fauré — 8 min
- Danse macabre (arr. Edwin Lemare); Camille Saint-Saëns — 8 min
- Pavane pour une infante défunte (arr. Alphonse Seutin); Maurice Ravel — 7 min
- «Toccata» de la Symphonie n° 5, op. 42 n° 1; Charles-Marie Widor — 7 min                

Thomas Kientz fera une improvisation en bouquet final.

Le programme pour l'année prochaine est disponible et je pense que je vais prendre les cinq mini-concerts. Ils sont disponibles ici : Concerts Expresso Auditorium Maurice Ravel saison 2019 - 2020

Écouter de l'orgue ou de la musique en général entre midi et treize heures trente permet de couper la journée et de s'évader du quotidien professionnel.

Le morceau que j'ai préféré et de loin pour ce concert expresso sur orgue, c'est la Toccata et Fugue en ré mineur de Bach que tout le monde connaît

 et plus spécialement ceux qui aiment le dessin animé Il était une fois l'Homme puisque c'est son générique.

Merci à ma collègue d'avoir pensé à moi.