Neige

vendredi 9 février 2018

Cérémonie d'ouverture des XXIIIe JO d'hiver de Pyeong Chang

Grâce à mon smartphone, j'ai pu suivre d'un œil la cérémonie d'ouverture retransmise sur france 2.
Il y avait un mélange de diffusion de films tournés à l'avance et de chorégraphie dans le stade.
Le tout était d'une grande sérénité sans aucun bling-bling.
Tout a débuté avec un immense drapeau olympique 
placé au centre du stade de Pyeong Chang.
Les chorégraphies ont débuté avec cinq enfants puis les athlètes ont fait leur traditionnel défilé.
Ici, la délégation française.
Là, ce sont les athlètes sud-coréens et nord-coréens qui défilent ensemble alors que la Corée est coupée en deux états distincts depuis le 27 juillet 1953.
La Corée du Sud et la Corée du Nord ont déjà par le passé défilé sous le même drapeau mais jamais sur la péninsule coréenne elle-même.
 Les cinq enfants sont ensuite revenus pour passer des portes de lumière
qui les emmènent voir le futur que nous vivrons prochainement à la vitesse à laquelle avance la technologie.
Ici les humanoïdes
là de la diffusion d'hologrammes sortant de smartphones,
là encore des véhicules autonomes,
ou encore de l'art qui apparaît en 3D.
Les chorégraphies ont ensuite repris.
La chanson de John Lennon Imagine a été interprétée par des chanteurs sud-coréens et des instruments coréens.
La lumière est omniprésente dans le spectacle.
Les pistes de ski étant toutes proches, nous avons assisté à une descente aux flambeaux spectaculaire.
Des drones ont formé les anneaux olympiques.
Il y a eu ensuite une vitrine touristique de la Corée du Sud et des images du parcours de la Flamme Olympique dans tous le pays utilisant tous les moyens de locomotion.
 Retour au stade avec la mascotte officielle
 où huit athlètes sud-coréens ont apporté le drapeau olympique
qui a été hissé sur un mât à côté de celui de la Corée du Sud sous le chant d'une cantatrice.
La flamme est alors arrivée et après une série de relais, elle a été confiée à deux femmes : une sud-coréenne et une nord-coréenne.
Elles ont monté toutes les deux l'escalier menant à la vasque olympique
 où attendait une patineuse artistique.
C'est elle qui a allumé la flamme olympique dans le stade.
Espérons que ces belles images de Paix et de fraternité calment les esprits des dangereux Présidents de la Corée du Nord et des États-Unis qui s'affrontent verbalement depuis de nombreux mois.
Car l'un et l'autre font tout aussi peur.

Vive le sport et vive la Corée du Sud, pays qui fait partie de la liste des endroits que nous aimerions visiter.

1 commentaire:

plou a dit…

A suivre ....