jeudi 10 janvier 2019

Les dernières vitrines de Noël

Nous avions repéré un restaurant dans un guide à Tjuvholmen mais une fois arrivés devant, nous nous sommes rendus compte qu'il était assez cher.
Nous voici donc tous les quatre à la recherche d'un autre lieu où prendre notre dernier repas. (non, je ne me prends pas pour le Christ !).
C'est l'enseigne d'un cuisinier et présentateur télé britannique connu surtout dans le monde anglo-saxon vers laquelle nous nous dirigeons. Jamie Oliver a créé tout un tas de restaurant dans le monde. A Oslo, c'est un restaurant italien Jamie's italian.
Une fois de plus, il fait plutôt sombre dans le restaurant
 et notre pauvre petite Nathounette dite Taupinette, doit utiliser le projecteur de son smartphone pour lire le menu.

Nous fêtons cette dernière soirée norvégienne autour de cocktails (avec finalement très peu d'alcool), de polenta en guise de biscuits apéritifs, de pizzas et de pâtes en ayant bien fait vérifier qu'aucune trace de tomate ne soit présente dans le plat de Taupinettenathounette. 

C'est une belle soirée où je raconte une blague mémorable (impossible de la répéter ici).
Nous la terminons (la soirée, pas la blague) par une promenade dans les rues illuminées d'Oslo

en découvrant l'autre côté de l'Hôtel de Ville.
Débute alors un véritable mitraillage des vitrines de Noël des magasins devant lesquels nous passons.
Dans ce grand magasin, de véritables wagons de train ont été reconstitués où l'on voit des scènes de vie dans chacune des voitures.
Mais le plus amusant, c'est de regarder par les petites fenêtres, les mêmes scènes jouées par les souris.
Et si cela se passait comme ça dans la vraie vie ?
La tête plein de rêves et de souvenirs, nous faisons notre dernier dodo à Oslo.
Demain, il sera temps de rentrer chez nous mais un invité surprise sera présent...

2 commentaires:

Nathalie Viallon a dit…

J’ai la vidéo de la blague !!!!!

plou a dit…

pas trop longue la blague !!