Neige

samedi 13 janvier 2018

Le Grund

Après la Ville-Haute nous partons à la Ville-Basse nommée le Grund.
Pour y accéder, de là où nous sommes, il faut étrangement remonter un peu pour pouvoir descendre ensuite.
Sur une façade d'une maison de la rue de la Loge, on peut lire l'inscription suivante qui est également la devise nationale du Luxembourg : Mir wëlle bleiwe wat mir sinn qui se traduit par Nous voulons rester ce que nous sommes.

Nous voici arrivés sur le rocher du Bock, une fois que nous avons traversé le Schloss Bruecke construit en 1735.
 
Sur le rocher nous avons à la fois la vue sur la Ville-Haute et sur la Ville-Basse.
Un château fortifié fut construit sur le Bock dès 963. Au cours des siècles, les défenses furent renforcées et 23 kilomètres de casemates furent creusées dans un réseau souterrain sous les murailles.
Sur la montagne d'en face, un ancien fort cohabite avec un quartier moderne.
 
Mais tournons nous plutôt vers le Grund vers lequel nous nous dirigeons.
Vous découvrez maintenant l'Abbaye de Neumünster construite en 1542, détruite et reconstruite à plusieurs reprises. Les moines bénédictins furent les premiers occupants jusqu'à la Révolution Française puis l'Abbaye devint un poste de police et surtout une prison. Depuis 1977, c'est un centre culturel.
Vous noterez le niveau élevé de la rivière Alzette.
Pour nous y rendre, nous descendons sous les murailles du Bock
puis nous passons sous le Schloss Brueke.
De là, nous empruntons un petit chemin à flanc de falaise, au-dessus de potager en terrasses.
Il y a même des vignes.
 
Nous traversons l'Alzette qui amorce sa crue.
Nous voyons par où nous sommes descendus.
Nous voilà dans la cour de l'Abbaye
et nous reprenons de la hauteur pour faire des photos panoramiques.
 
Direction les fortifications du Plateau du Rham.
Les bâtiment que nous pensions être des casernes accueille en fait une maison de retraite. Les occupants ont une très belle vue sur la Vieille-Ville.
Les vieilles tours ont été restaurées. La balade devrait être agréable par temps sec car l'humidité actuelle rend les lieux assez boueux.
Nous traversons le Plateau du Rham pour découvrir les premières maisons du Grund et au-dessus, les immeubles modernes du quartier de la Gare.
Nous suivons le chemin de garde sur les fortifications pour déboucher au niveau de l'Alzette, rue Saint-Ulrich.
Une plaque indique que l'Alzette a connu deux crues très importantes :
la première plaque indique le niveau de celle du 4 mars 1806 tandis que la seconde celle du 9 février 1756.
On est bien loin de battre ces records (fort heureusement !) même si les piles du pont de la rue Münster sont menacées par la montée de l'eau.
Il est temps pour nous de grignoter un peu histoire de reprendre des forces après tous ces pas que nous venons de faire.
Nous nous arrêtons Montée du Grund au Updown Bar.
La décoration est moderne et pourtant mélangée avec la roche car la maison est construite contre le rocher.
Nous sommes amusés par cette pancarte : un repas sans vin est appelé petit-déjeuner.
Nous mangeons un sandwich jambon beurre accompagné d'une bière dans ce très joli bar où il doit faire 40°c !!!
Surchauffés, nous apprécions le froid extérieur lorsque nous décidons de poursuivre la découverte de la ville.
Nous empruntons, comme nous l'avions fait à Monaco, un ascenseur public installé là pour accéder facilement de la Ville-Basse à la Ville-Haute.
Direction le MNHA : Musée National d'Histoire et d'Art Luxembourg...

1 commentaire:

plou a dit…

et la bière était fraîche !!!